Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 novembre 2008 3 12 /11 /novembre /2008 09:54




Mon blog a 2 ans... déjà ! Ben dis donc, j'en reviens pas ! Moi qui suis un peu du genre à commencer un truc et à pas le finir. 2 ans ! J'aurais jamais cru qu'il durerait aussi longtemps.

Un bloganniversaire c'est quand même un peu l'occasion de regarder derrière soi... alors je vais pas sortir les violons mais je n'aurais jamais imaginé que des gens viennent régulièrement sur mon blog, je ne pensais pas que cela m'aurait amené à faire des rencontres, virtuelles d'abord et "en vrai" dans un second temps.

Je pense bien évidemment à Lolotte qui est venue cet été passer une journée gourmande à Brest, je pense à MissVal que j'ai rencontrée à cause d'une erreur d'adresse lors d'un blogcolis, et je pense bien évidemment à la rencontre des blogueuses bretonnes en septembre chez Maya.



Mais aujourd'hui, je voulais tout simplement vous dire merci, à vous tous, lecteurs de ce blog, anomymes ou pas, parce que si je continue c'est bien grâce à ça. Grâce à vos passages, vos encouragements, vos commentaires. Parce que finalement, on peut très bien noter ses recettes favorites dans un cahier chez soi. L'intérêt d'un blog, c'est bien qu'il soit lu, commenté, qu'il y ait de l'échange...  Alors un gros merci à tous.

Bon, assez parlé, maintenant on va fêter ça avec une bonne coupe de champagne tasse de thé et des cookies maison aux pépites de chocolat (ultra simples à réaliser en plus)





Pour une quinzaine de cookies :
50 g de beurre à température ambiante
45 g de sucre
50 g de sucre brun
1 pincée de levure
115 g de farine
1 oeuf
Pépites de chocolat






Préchauffer le four à 170°.

Mélanger les sucres avec le beure mou jusqu'à ce que le mélange devienne mousseux.

Ajouter l'oeuf, puis le farine, la levure et les pépites de chocolat.

Mettre du papier cuisson sur la plaque du four.

Former des petites boules de pâtes, les disposer sur la plaque, et les aplatir légèrement.

Enfourner 7 minutes.






Repost 0
6 novembre 2008 4 06 /11 /novembre /2008 19:33




Ca y est ! La cuisine est montée, l'électroménager est en marche, l'évier est arrivé et posé... Certes, il reste le carrelage de la crédence à acheter et à poser mais ça c'est du détail. Une petite photo avec mon très très bel évier :






Je peux ENFIN prendre possession de ma cuisine. OUAIAIAIAIAIAIAIAIAIAIAIS (Elphi est en mode surexcitée). Qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire ??? Il faut que je teste mon four, il a l'air trop bien mon four. Qu'est-ce que je pourrai bien faire ???

Je n'avais pas d'occasion particulière mais je me suis dit après m'être pris la tête pendant des heures que des p'tits moelleux dans mon super moule tout beau, tout nouveau, jamais servi,ce serait très très bien !

Le moule est un moule Moldeo en silicone, c'est Marithé qui m'en avait parlé il y a quelques mois. Ils sont vraiment d'excellente qualité, la forme est super sympa. Si comme moi, vous les voyez en rayon depuis plusieurs mois, qu'ils vous tentent mais que vous hésitez, hé bien ne résistez plus, ils sont top ! J'en rachèterai, c'est sûr.

La recette est hyper simple mais j'avais trop hâte de cuisiner quelque chose pour faire quelque chose de long ou de compliqué.




Voici la recette pour 15 mini triskell :
- 50g de chocolat
- 30 g de sucre
- 50 g de beurre
- 1 oeuf entier + 1 jaune
- 25 g de farine


Préchauffer le four à 210°.

Faire fondre le chocolat avec le beurre.

Mélanger le sucre, l'oeuf et le jaune et la farine.

Ajouter le chocolat fondu à la seconde préparation.

Enfourner 7 minutes.

Et déguster !


  Bien entendu, vous pouvez agrémenter d'un petit glaçage... Hmmmm !

 

 

 

Repost 0
26 octobre 2008 7 26 /10 /octobre /2008 12:53




Je vous ai quittés il y a une semaine avec une cuisine en chantier... et je vous retrouve avec une cuisine presque finie. En effet, ça y est, la cuisine est montée, elle est magnifique (enfin, moi, j'adore), c'est mieux que ce que j'espérais...


Mais. Parce que évidemment il y a un "mais". L'évier qui a été livré n'est pas de la bonne couleur. Du coup, il a été renvoyé, le bon doit être livré en début de semaine. Donc, il y a un trou à la place de l'évier. Sinon, le reste est parfait !



Je sais, je sais vous êtes impatients, alors voici quelques clichés :













Une fois l'évier installé, vous aurez droit à une photo supplémentaire !
Et une fois l'évier installé, je vais pouvoir m'en donner à coeur joie dans ma cuisine. Parce que là j'ai quand même très très hâte de recommencer à cuisiner, de tester mon four... allez, plus que 3 ou 4 jours !


Bien sûr, il va rester la peinture, le carrelage de la crédence... donc ça veut dire choisir le carrelage, coloris, forme de ce que je vais installer en crédence, le revêtement de rénovation et la peinture pour les murs. Mais je pense que d'ici un mois, ce sera bon !


Je vous laisse et espère vous retrouver d'ici quelques jours !



Repost 0
18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 17:31


Bonjour à tous,

Les travaux dans ma cuisine ont commencé... du coup, je ne cuisine plus. Il n'y a plus rien dans ma cuisine. Mais alors plus rien du tout.

Concrètement, faire une cuisine aménagée, ça commence par tout démolir :










Puis, on fait des travaux de carrelage. On fait aussi de la plomberie...






Magnifique isn't it ?

En attendant, dans l'appart c'est le bazar partout. Non, parce que quand commencent les travaux, il faut vider sa cuisine. Donc tout mettre en carton et stocker (dans la 2ème chambre pour moi). A l'heure où je vous parle, ma fameuse 2ème chambre, mon supposé bureau, est rempli de tout ce qui est censé être dans ma cuisine. Ma future cuisine a été livrée et est stockée.... roulement de tambour... dans mon séjour-salon.
Preuve à l'appui :









Voilà qui vous donne un bel aperçu de la pagaille actuelle chez moi. Je vais manger chez mes parents tous les soirs puisque je n'ai plus que mon frigo (qui est dans mon salon commme vous pouvez le constater). Plus de four, plus de gazinière, plus rien. Sniiif.

Lundi commence la pose de la cuisine... Oufff ! Ca va commencer à prendre forme.



Bises à tous et à très bientôt pour de la cuisine. Va bien falloir tester le four ;)




Repost 0
12 octobre 2008 7 12 /10 /octobre /2008 15:57



Enfin... j'ai enfin trouvé un nom à ce gâteau ! Il aura fallu plusieurs semaines de réflexions, de propositions des copines ! Et puis l'évidence : ce gâteau a accompagné une rencontre de bretonnes à Plouzané, il s'appellera donc du nom de cette belle ville (par ailleurs ville adorée de ma meilleure amie, où elle va habiter d'ici quelques mois. Mais je m'égare).

Bref, resituons les choses. Le 21 septembre, j'ai rencontré plusieurs bretonnes. Je vous l'avais raconté .Lors de cette rencontre, nous avions toutes amené une partie du repas. Et j'ai donc fait ce gâteau.

Je suis obligée de vous dire que sa recette est largement inspirée d'une recette issue du livre de Mercotte. Sauf qu'il ne reste plus grand chose de l'originale. J'ai remplacé la gélatine par de l'agar-agar, la crème passiona été remplacée par un crémeux caramel...

A la demande générale, voici donc la recette pour un gros gâteau (pour 8 personnes je pense) :




Pour le croustillant :
90 g de chocolat au lait
150 g de pralinoise
110 g de gavottes brisées


Faire fondre les chocolats ensemble. Puis ajouter les gavottes émiettées.
C'est cette partie qui va servir de socle au gâteau.
Je me suis servie d'un moule avec parois amovibles. J'ai chemisé le fond du moule de papier sulfurisé et j'ai coulé la préparation dessus.




Pour le crémeux caramel beurre salé :
1/4 de litre de lait frais entier
2 jaunes d'oeuf
14 g de maïzena
20 g de sucre
3 g d'agar agar
2 grosses cuillères à soupe de caramel au beurre salé type Salidou
50 g de beurre


Mettre dans une casserole le lait, les jaunes d'oeuf, le sucre, et la maïzena. Porter à ébullition.
Laisser épaissir et ajouter l'agar agar et le caramel.
Quand le mélange est tiède au toucher ajouter le beurre et lisser.
A l'aide d'une poche à douille, recouvrer les croustillants.
Faire prendre au congélateur.



Pour la mousse au chocolat :
140 g  de chocolat noir à 70% de cacao
10 cl de lait frais entier
1 g d'agar agar
20 cl de crème fleurette à 35% de matières grasses


Faire fondre le chocolat au bain-marie.
Porter le lait et l'agar agar à ébullition.
Réaliser une émulsion en ajoutant en 3 fois le lait bouilli au chocolat fondu.
Monter la crème en chantilly mousseuse.
Ajouter l'émulsion chocolatée à cette chantilly.
Laisser reposer l'appareil pensant 15 minutes au réfrigérateur avant de la verser sur le crémeux.
Placer ensuite votre gâteau pendant 6h minimum au congélateur.

Décorer à votre guise. Pour ma part, j'ai simplement passé des amandes effilées au four pour qu'elles dorent, et je les ai placées autour du gâteau.





Vous l'aurez remarqué, je ne suis pas très présente en ce moment, les travaux ont commencé pour préparer l'arrivée de ma cuisine. Je n'ai donc plus de cuisine depuis une semaine et pendant encore une dizaine de jours...  Je squatte donc chez mes parents tous les soirs... Je vais vous raconter ça d'ici quelques jours...


Repost 0
4 octobre 2008 6 04 /10 /octobre /2008 18:43



Le choix du carrelage, c'est dur... très dur. Parce qu'il faut que ça aille avec le plan de travail et les portes de la cuisine choisie, parce qu'on a peur de se lasser, parce que on n'a pas envie d'avoir la même chose que tout le monde (enfin moi, j'veux pas)... Bref, dur, dur.

Alors OK les meubles sont couleur crème et le plan de travail est marron. Mais dans le "crème" il y a des tonnes de nuances et pareil pour le marron. Donc, très vite on se rend compte qu'il faut choisir le carrelage avec un échantillon de la cuisine.

Et des carrelages... il y en a plein. Par centaine. Donc pas de soucis, y'a le choix, presque trop ! Comme la cuisine est très moderne, il faut que les carrelages au sol et en crédence le soient aussi. Mais pour l'instant je ne choisis que le sol. Je choisirai celui de la crédance plus tard lorsque la cuisine sera montée. Ce sera plus facile de se rendre compte !


Alors pour le sol il y a de tout :









La mode est aux grands formats : grand carreaux de 45X45 cm ou grands rectangles 30X60cm... et ça se met indifféremment dans les petites ou les grandes pièces. La mode est au gris (pas de bol, ça va pas du tout avec le marron), la mode est aux carrelages pas unis et plutôt foncés, ambiance loft, sols presque métalliques... bref, on s'emballe et on ne sait absolument pas quoi choisir (enfin moi je ne savais plus). J'avais pourtant amené ma mère en renfort pour m'aider à choisir, mais à la fin de la journée, j'étais un peu perdue. J'avais le choix entre 3 solutions.


C'est après une nuit de réflexion que j'ai pris ma décision... un joli carrelage marron pas uni, des grands carreaux de 45X45 cm. Et ils ont été livrés aujourd'hui. Ou plutôt mon père et moi sommes allées le chercher au magasin. Pfiou, c'était lourd mais on y est arrivés.


Voilà en exclu une photo d'un carreau. Je ne suis pas sûre que vous arriverez à visualiser mais bon, c'est rigolo de voir petit bout par petit bout ce que je choisis... avant de voir le chantier puis le(s) résultat(s) intermédiaire(s).




J'ai hâte de voir ce que ça va donner...  Bientôt les travaux. Je suis donc en train de commencer à déménager ma cuisine.... Plusieurs cartons sont déjà stockés dans la 2è chambre. D'ici quelques jours, on ne pourra presque plus y accéder, lol.




L@ suite au prochain épisode....



Repost 0
24 septembre 2008 3 24 /09 /septembre /2008 19:52

 


Petit rappel : je refais ma cuisine ! Nous voici donc arrivés à l'étape 2 : choisir un cuisiniste, un modèle de cuisine, les poignées...


Youhouhou, me voilà partie chez les cuisinistes de la ville... et je n'ai pas été déçue du voyage ! Dans 90% des cas on vous demande votre budget "pour ne pas vous faire une cuisine magnifique mais qui sera inaccessible si vous n'avez pas le budget conséquent", dixit un des vendeurs.


Chez certains, vous êtes très bien accueilli, on vous offre même un cadeau. Leur brochure ressemble plus à un livre et vous avez même le CD Rom qui vous permet de créer votre propore cuisine, de modifier les couleurs... Bizarrement, cette technique commerciale me fait fuir. La publicité et les catalogues magnifiques, ça se paie, alors il ne faut pas se leurrer, ça doit bien se resentir sur le prix des cuisines.
Je ne rentrerai pas dans le détail de leurs manières d'agir => Vous tombez bien, c'est l'anniversaire du patron, on vous offre l'électroménager. Oh et puis comme c'est vous, je vous fais encore une ristourne. Je ne suis pas restée longtemps chez eux. Ils sont archi connus pour leurs arnaques et leurs techniques commerciales agressives. Leur objectif : vous faire signer. Et vite. Avant que vous ne vous rendiez compte qu'il y a mieux ailleurs. Et moins cher.


Il y a aussi ceux qui vous regardent de haut et vous annoncent la couleur : je préfère vous prévenir, si vous avez un budget inférieur à 15000 €, ça va être compliqué de vous faire une cuisine car nous ne faisons que du haut-de-gamme, tant dans l'électroménager que dans la qualité de nos cuisines. Effectivement, vous avez bien fait de me prévenir... Au revoir !


Et puis il y a les commerciaux sympas qui ont à coeur de réaliser un beau projet avec vous. Vous avez le temps ? Tant mieux, c'est un gros achat, il vaut mieux y réfléchir à deux fois. Ils vous font un plan, le retravaillent en fonction de vos goûts....

Bon, concrètement mon rève c'est ça :

<:visuel:> 

Cuisine Arthur Bonnet

ou ça



Cuisine Hardy

Magnifiques cuisines... mais je n'ai pas 40m² (que 9m²) et ma cuisine est fermée. Raté ! De toute façon, je n'en ai pas les moyens



Bref, j'ai visité une dizaine de cuisinistes. J'ai fait faire des plans à 5 d'entre eux... Deux m'ont proposé des plans quasi identiques : une cuisine en L (donc sur deux pans de mur à angle droit). L'un d'entre eux avait oublié de me mettre un coin repas "mais de toute façon, il n'y avait plus de budget".

Un m'a proposé une cuisine en L et une table dans laquelle s'encastrait le four. Il s'agissait d'un cuisiniste que je ne connaissais pas bien. J'ai beaucoup aimé son travail. Mais j'avais un doute sur la qualité des meubles, et leur sérieux dans le service après-vente.

Un autre m'a fait un plan "hyper original-vous allez adorer", que je ne trouvais pas très fonctionnel.


Et puis finalement, THE plan, réalisé par une cuisiniste hyper sympa et dynamique. Très à l'écoute, prête à faire et refaire son plan pour vous satisfaire au mieux, sachant conseiller avec finesse... Bref, j'ai adoré. C'est mon cousin et sa femme qui m'avaient orienté vers elle, car ils ont fait faire leur cuisine là-bas. Merci pour le conseil, vous avez bien fait !


J'ai vite craqué pour un modèle en bois avec des rainures. Ce n'est donc pas lisse, c'est le dernier modèle sorti par la marque. Pour les couleurs, j'ai choisi du blanc cassé pour les portes et du marron pour le plan de travail mais les photos ne rendent pas justice à ma belle cuisine... snif ! Le magasin n'est pas très bien éclairé, le carrelage de l'expo n'est pas encore fait mais ça donne une idée. Les poignées que j'ai choisies sont plus longues et plus fines et en inox.






Reste "plus qu'à" choisir le carrelage pour le sol, pour la crédence, la couleur de la peinture pour le mur...




A suivre...


 

 

Repost 0
21 septembre 2008 7 21 /09 /septembre /2008 13:41


C'est par un samedi ensoleillé que s'est déroulé un événement majeur : une rencontre entre blogueuses bretonnes (ou plutôt finistériennes). A l'origine du projet : Virginie, qui a invité une quinzaine de bretonnes blogueuses culinaires...

Tout le monde n'était pas disponible, mais nous êtions tout de même 7, ravies de nous rencontrer : Virginie, Marithé (venue avec sa fille Laure), Eliflo, Agastache, Missval et moi (la fille floutée en marron à droite c'est moi, lol) !

Il y avait à manger pour 15 je pense, on s'est donc régalées des mets réalisés par chacune.

Voici la tablée :

rencontre___

Vous remarquerez les lunettes de soleil. Il faisait vraiment très beau. Virginie nous avait installées dans la véranda, toutes portes ouvertes.
 



Dans le détail :


Des petits pliées aux tomate et au chèvre par Marithé.

rencontre_028

Salade de chou chinois de Virginie, terrine aux courgettes et sauce tomate d'Agastache et pain de viandes aux cranberries et aux pistaches d'Agastache.


P1090786
La souple aux moules d'Eliflo




Toasts au saumon et aux avocats de Virginie.

 

Petites tortillas roulées au thon et aux algues de Virginie.

Le pain "maison" de Virginie


 Et nous voilà parties pour la ronde des desserts !

PannaCotta aux myrtilles de Missval


Gâteau choco-pandan de Missval

le brownie de MissVal 

  Les sablés vache qui rit de MissVal.

    Mon gâteau qui n'a pas encore de nom !


  Les mendiants d'Eliflo





Après tout ça, je peux vous dire qu'on n'avait plus faim ! On s'est partagé les "restes", c'était drôlement sympa !

A Viriginie, je dis un grand merci pour nous avoir accueillies si gentiement. Un grand merci à son mari qui a supporté nos bavardages tout l'après-midi !


Nous nous sommes quittées avec déjà le projet de se revoir et de rencontrer d'autres blogueuses du coin...






Repost 0
17 septembre 2008 3 17 /09 /septembre /2008 15:20



Quand vous invitez une copine pour le dîner parce que vous venez juste de déménager et que vous voulez lui montrer votre nouveau "home-sweet-home", normalement, vous êtes très organisée. Et vous vous y prenez à l'avance. Vous programmez votre menu, vous faites vos courses en conséquence. Vous préparez ce qu'il faut à l'avance et vous n'oubliez rien (même pas d'acheter une salade). Bref, vous êtes une hôtesse (presque) parfaite.


Mais moi, je suis moyennement organisée. Donc d'abord j'invite, puis je laisse le temps passer. La veille du dîner, je suis prise de panique : mais on va manger quoi au fait ? Pfff, évidemment, j'ai pas d'idées. Alors j'essaye de trouver une idée brillante. C'est l'été donc la pleine période des salades, des crudités, des fruits rouges...


Ici (à Brest), l'été ressemble cette année à un automne ; il a fait vraiment beau 3 jours en juillet. Les températures atteignent péniblement 20°, le soleil brille par moment, par contre la pluie, la bruine tombent régulièrement. Et moi, ça ne me donne pas du tout envie de manger de la salade. J'ai envie de plats chauds.

 Du coup, je me suis décidée le matin à 10h pour un sauté de veau à la tomate avec du riz aux 3 poivrons (recette d'une de mes tantes). Je me suis donc précipitée à l'heure de midi au supermarché pour acheter ce qu'il me fallait... Le riz n'a eu le droit qu'à 2 poivrons parce qu'il n'y avait que 2 couleurs et comme je n'étais pas particulièrement inspirée pour le dessert, je me suis dit que j'allais improviser avec ce que j'avais à la maison, en l'occurence des nectarines et des abricots. Devant mon désespoir ("ouiiiiiiiin, faudrait que je sois un peu organisée quand même, si ça se trouve mon dessert va être minable, je sais même pas quoi faire")  une de mes collègues m'a dit : "ben t'as qu'à faire un crumble". Bizarrement je me suis sentie un peu bête. J'y avais même pas pensé.





Donc voilà mon crumble prêt en 5 minutes pour un dîner de fille presque improvisé :
- 2 nectarines mûres
- 4 abricots mûrs
- Sucre Muscovado


- Pâte à crumble "au pif" => sucre + beurre + farine jusqu'à ce que vous obteniez la consistance souhaitée.
Pour moi, pas trop de sucre, du beurre ("un bon peu" comme dirait ma grand-mère) et la farine pour que le mélange devienne granuleux. Vous pouvez déjà préchauffer le four à 180°.

J'ai plongé les abricots quelques secondes dans de l'eau bouillante pour les éplucher plus facilement. Puis, j'ai coupé les fruits en petits morceaux. J'ai saupoudré d'un peu de sucre muscovado (une grosse cuillère à soupe je pense) pour donner un petit goût sympathique.
J'ai rajouté ma pâte à crumble par dessus, et hop, au four ! C'est parti pour 1/2 h...





Rapide à faire, super-bon, je sens que je vais penser à crumbeliser mes fonds de placards assez souvent...

Repost 0
10 septembre 2008 3 10 /09 /septembre /2008 22:23



Les plus fidèles d'entre vous le savent, j'ai acheté un appartement il y a quelques mois. Je suis rentrée dedans mi-juillet. Cet appartement se situe dans un immeuble construit à la fin des années 60. Avant moi, y habitait un jeune couple avec un bébé. Si l'appart me plaisait pour sa configuration, la taille de ses pièces et son vrai potentiel, la décoration me plaisait nettement moins.

Et la pièce, hormis les toilettes (bleu nuit, orange et turquoise : non, ce n'est pas une blague), la pièce la moins jolie donc, était sans aucun doute la cuisine. Certes, tous les goûts sont dans la nature, mais trop de couleur tue la couleur (pour moi). En effet, les murs sont mauve/rose, le plan de travail est à 80 cm du sol (je mesure 1m74, alors pour moi c'est bas) et de couleur gris anthracite, le carrelage n'est pas du tout assorti (blanc, rose et bleu), et le sol est un lino beige... et on ne peut pas dire qu'il y a beaucoup de rangement. Quelques clichés pour que vous visualisiez ma très magnifique cuisine telle qu'elle était au moment du déménagement.

















































Je dois avouer que je me suis rapidement décidée à faire une cuisine aménagée et je me suis mise en quête de LA cuisine... Je voulais quelque chose de très contemporain, assez épuré, bien équipé, fonctionnel... et dans mon budget.


A suivre...
Repost 0

Présentation

  • : Miam du Chocolat
  • Miam du Chocolat
  • : Bonjour ! Et bienvenue sur mon blog entièrement consacré au chocolat. Vous y trouverez des recettes, des photos et des petits "trucs"... Merci de vos visites.
  • Contact

Pour me contacter...

Rechercher

Référencement

blog-appetit-teaser.gif





blog-appetit-actu.gif





Recettes de cuisine


Blogs à Croquer















Logo selection Plurielles