Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 22:33



Ca fait une éternité que je n'ai rien publié. J'oublie de prendre des photos de ce que je fais, je cuisine un peu moins qu'avant... bref, je ne suis plus très bonne dans ma pourtant belle cuisine.



Aujourd'hui je vous présente un gâteau d'un genre particulier car il ne se mange pas. Il s'agit d'un gâteau pour souhaiter la bienvenue dans ce monde à un nouveau-né. En fait, il s'agit d'une tradition américaine que m'a fait connaître ma cousine il y a quelques mois. Lorsqu'elle a accouché, une personne lui avait offert un magnifique gâteau de couches. J'ai recherché sur internet l'origine de ce "gâteau".


Aux Etats-Unis, lorsqu'une femme attend un enfant, ses amies lui organisent un "Baby Shower". C'est une fête en l'honneur du bébé à naître et de la maman. La tradition est d'offrir à la future maman un Diaper Cake, c'est-à-dire un gâteau de couches... On insère dedans des petits cadeaux pour le bébé, pour la maman.





Pour procéder, voici quelques indications. Je vous donne ce que j'y ai mis. Les "ingrédients" :
- 70 couches
- Des élastiques (plein)
- 1 bavoir
- 2 bodies
- 2 cuillères
- 1 paire de ciseaux pour les ongles
- 1 biberon
- 1 suce
- 1 attache sucette
- 3 paires de chaussettes
- 1 paire de chaussures
- 1 doudou
- 1 mini bouteille de whisky (pour le papa)
- 1 bouteille de soin pour le corps (pour la maman)
- Du ruban



Etape 1 : Rouler les couches








Etape 2 : Former 3 cercles de couches de 3 diamètres différents. Faire tenir les couches avec des élastiques plus grands.



Faire tenir les 3 cercles de couches avec une aiguille à tricoter.



Etape 3 : Insérer vos petits cadeaux



Etape 4 : Faire tenir le tout avec des rubans qui cacheront les élastiques

 




C'est fini !

Un cadeau original, qui a beaucoup plu à la maman. C'est super sympa à faire et ça fait de l'effet !

Pour terminer, un petit mot de félicitations aux heureux parents et à l'heureux grand frère. Et bienvenue dans ce monde Lucie !



Repost 0
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 19:35



L'année, dernière, je suis partie en vacances près de Bordeaux. C'est une région que j'avais connue petite mais dans laquelle je n'étais pas retournée depuis des années... Bref, ces vacances ont été un temps de découverte des paysages, des plages, de la magnifique ville de Bordeaux et évidemment de la gastronomie et du vin...

Et question gastronomie, les bordelais ils s'y connaissent... On a goûté des tas de choses formidables. Mais moi, en arrivant à Bordeaux, je n'avais qu'une idée en tête : manger des cannelés. Et quand on veut manger des cannelés à Bordeaux, on va chez
Baillardran.

J'avais goûté des cannelés il y a quelques mois avec
MissVal et j'avais trouvé cela excellent. Chez Baillardran, j'ai trouvé ça à tomber. A se damner. Un truc de malade, j'te raconte même pas. Ah oui, et j'ai goûté aussi les macarons de chez Baillardran qui sont terribles aussi. Fallait que j'en parle, impossible de faire autrement.



Du coup, je me suis dit qu'il fallait absolument que je maîtrise l'art des cannelés. Que je sache en faire moi toute seule avec mes petites mains agiles.

Alors j'ai cherché une recette qui soit terriiiiible. Et j'ai trouvé celle-ci qui vraiment me satisfait. C'est
Christophe Felder qui en est à l'origine.



Allez, je vous mets la recette pour vos p'tits goûter gourmands. Attention, la recette est à préparer la veille... On prépare la pâte la veille, on laisse reposer 12h au frigo et on cuit le jour J.







Pour une douzaine de cannelés:
25 cl de lait
1/2 gousse de vanille
25 g de beurre mou
125 g de sucre
1 petit oeuf + 1 jaune
3 cl de rhum brun
75 g de farine






Sortir le beurre du frigo assez longtemps à l'avance pour qu'il soit mou et qu'on puisse le travailler à la main.

Porter le lait à ébullition. Fendre la gousse de vanille et racler l'intérieur. Ajouter le tout au lait bouillant, retirer du feu et laisser infuser 5 minutes.

Dans un saladier, mélanger progressivement et sans fouetter : le beurre, le sucre, l'oeuf, le jaune, le rhum, la farine.

Ajouter ensuite le lait chaud et remuer délicatement avec un fouet.

Laisser reposer 12h au frigo.




Le lendemain, vous faites préchauffer votre four à 210° et vous préparez vos moules. Pour les moules qui ne sont pas en silicone, vous les beurrez généreusement. Et pour les silicones, un peu de beurre mais pas trop.

Verser la pâte dans les moules. Faire cuire 35 à 40 minutes, jusqu'à ce que les cannelés soient gonflés et bien dorés.

Démouler chaud.






Bon appétit et bonne semaine !


Repost 0
17 septembre 2008 3 17 /09 /septembre /2008 15:20



Quand vous invitez une copine pour le dîner parce que vous venez juste de déménager et que vous voulez lui montrer votre nouveau "home-sweet-home", normalement, vous êtes très organisée. Et vous vous y prenez à l'avance. Vous programmez votre menu, vous faites vos courses en conséquence. Vous préparez ce qu'il faut à l'avance et vous n'oubliez rien (même pas d'acheter une salade). Bref, vous êtes une hôtesse (presque) parfaite.


Mais moi, je suis moyennement organisée. Donc d'abord j'invite, puis je laisse le temps passer. La veille du dîner, je suis prise de panique : mais on va manger quoi au fait ? Pfff, évidemment, j'ai pas d'idées. Alors j'essaye de trouver une idée brillante. C'est l'été donc la pleine période des salades, des crudités, des fruits rouges...


Ici (à Brest), l'été ressemble cette année à un automne ; il a fait vraiment beau 3 jours en juillet. Les températures atteignent péniblement 20°, le soleil brille par moment, par contre la pluie, la bruine tombent régulièrement. Et moi, ça ne me donne pas du tout envie de manger de la salade. J'ai envie de plats chauds.

 Du coup, je me suis décidée le matin à 10h pour un sauté de veau à la tomate avec du riz aux 3 poivrons (recette d'une de mes tantes). Je me suis donc précipitée à l'heure de midi au supermarché pour acheter ce qu'il me fallait... Le riz n'a eu le droit qu'à 2 poivrons parce qu'il n'y avait que 2 couleurs et comme je n'étais pas particulièrement inspirée pour le dessert, je me suis dit que j'allais improviser avec ce que j'avais à la maison, en l'occurence des nectarines et des abricots. Devant mon désespoir ("ouiiiiiiiin, faudrait que je sois un peu organisée quand même, si ça se trouve mon dessert va être minable, je sais même pas quoi faire")  une de mes collègues m'a dit : "ben t'as qu'à faire un crumble". Bizarrement je me suis sentie un peu bête. J'y avais même pas pensé.





Donc voilà mon crumble prêt en 5 minutes pour un dîner de fille presque improvisé :
- 2 nectarines mûres
- 4 abricots mûrs
- Sucre Muscovado


- Pâte à crumble "au pif" => sucre + beurre + farine jusqu'à ce que vous obteniez la consistance souhaitée.
Pour moi, pas trop de sucre, du beurre ("un bon peu" comme dirait ma grand-mère) et la farine pour que le mélange devienne granuleux. Vous pouvez déjà préchauffer le four à 180°.

J'ai plongé les abricots quelques secondes dans de l'eau bouillante pour les éplucher plus facilement. Puis, j'ai coupé les fruits en petits morceaux. J'ai saupoudré d'un peu de sucre muscovado (une grosse cuillère à soupe je pense) pour donner un petit goût sympathique.
J'ai rajouté ma pâte à crumble par dessus, et hop, au four ! C'est parti pour 1/2 h...





Rapide à faire, super-bon, je sens que je vais penser à crumbeliser mes fonds de placards assez souvent...

Repost 0
7 septembre 2008 7 07 /09 /septembre /2008 14:24



Toujours et encore le fameux Pascal Pochon... Je sais, j'y fais beaucoup référence ces temps-ci. Mais là, cette recette est ultra tip top. Elle est diététique et délicieuse. Ce dessert est composé de 3 parties : un biscuit nature, le miroir aux fraises et un coulis de fraises. Terrible !

Pour une soirée de filles, ce dessert bien rose était parfait...



Pour le miroir aux fraises :
- 125 g d'eau minérale (hé oui, c'est important)
- 125 g de fraises
- 5 feuilles de gélatine
- 65 g de sucre
- 250 g de fromage blanc à 0% de matière grasse
- 250 g de crème liquide (pas allégée)



Mettre la gélatine à ramollir dans de l'eau très froide.

Dans une casserole, verser l'eau minérale et les fraises, ainsi que le sucre semoule. Faire bouillir 5 minutes.
Mixer les fruits et ajouter la gélatine préalablement égouttée. Laisser refroidir.

Fouetter la crème liquide en mousse. Mélanger délicatement le fromage blanc et la pulpe de fruits gélifiée.

Terminer par la crème fouettée. Répartir dans des moules en silicone et réfrigérer au moins 3 heures.




Pour le biscuit nature (diététique lui aussi... incroyable. Ingrédients pour une place de biscuit) :
- 4 oeufs (blancs et jaunes séparés)
- 80 g de lait écrémé en poudre
- 30 g d'eau minérale
- 2 g de levure chimique
- 50 g de sucre semoule


Mélanger les jaunes d'oeuf, l'eau, la poudre de lait et la levure. Bien travailler le mélange.

Monter les blancs en neige avec le sucre semoule. Incorporer les blancs à l'appareil précédent.

Etaler la préparation sur une feuille de papier sulfurisé (ou une feuille en silicone).

Cuire à 160° pendant 10 minutes.


N'hésitez pas à le servir avec un coulis de fraises. Je l'ai fait avec 125 g de fraises et 50 g de sucre.


Après avoir mangé ce dessert, je n'avais pas du tout l'impression de manger quelque chose de light. Souvent diététique rime avec tristesse et fadeur, là ça rime avec couleur et bonheur gustatif !


Repost 0
8 mai 2008 4 08 /05 /mai /2008 14:50


Ca fait un moment que je poste irrégulièrement sur mon blog... Il faut dire que j'ai pas mal de projets et que cela me laisse beaucoup moins de temps pour la cuisine.

Le temps et les températures estivales sont arrivées très vite en Bretagne ; ces derniers jours il a fait beau et chaud. Enfin, jusqu'à aujourd'hui. Parce que là, ce n'est vraiment plus d'actalité. Depuis ce matin, il pleut, il pleut, il pleut ! Il ne fait pas froid mais il pleut... Juste LE jour férié de la semaine, celui où on peut profiter tranquillement de sa journée !

Bon, c'est pas grave, on s'en remettra. Mais je suis hyper déçue ! Surtout que je vous ai préparé une recette bien sympathique ET estivale ! Ben oui, hier soir, une copine venait manger à la maison, et vu le temps splendide et la chaleur (25°), je n'avais pas envie de choses lourdes, de choses chaudes... Donc j'ai préparé une petite salade sympathique multicolore et un dessert simple, rapide et frais ! SANS chocolat... Alors, ça, c'est juste historique, lecteurs bien-aimés, je n'ai pas envie de chocolat. Vous le croyez ça ou pas ? Hé ben non, même pas envie.

Donc hormis le chocolat, je suis une dévoreuse de fraises. Quand c'est la saison, bien sûr. Et ça tombe bien car j'habite une région où les fraises poussent bien... A quelques kilomètres de chez moi, Plougastel LA cité de la fraise. Donc mon vendeur de fruits et légumes préférés a depuis quelques semaines déjà, de magnifiques gariguettes de Plougastel sur son rayonnage...

Et voilà comment la chaleur, le beau temps et les fraises vous amènent à mon dessert... Plougada étant pour les non-bretons ou non-initiés un affectueux surnom donné à la ville de Plougastel (ça va, visiblement, vous aviez suivi).






LE PLOUGADAMISU

            Pour 2 nénettes en goguette :
            3 palets bretons
            125 g de mascarpone
            40 à 50 g de sucre
            1 blanc d'oeuf
            Des fraises gariguettes de Plougastel


Casser grossièrement les palets bretons. Disposer des morceaux au fond d'un verre.
Ajouter deux fraises coupées en deux par dessus.
Monter le blanc d'oeuf en neige et y ajouter le sucre.
Détendre le mascarpone avec un petit peu de blanc d'oeuf. Ajouter doucement le reste du blanc d'oeuf au mascarpone.
Verser un peu de cette préparation sur les fraises. Puis décorer avec des fraises et des brisures de palet breton.

Si j'avais eu un peu plus de temps, j'aurais prépéré un coulis de fraises ou un écrasé de fraises pour ajouter une couche sur la préparation au mascarpone.
Ceci dit, c'était très bon sans !







Repost 0
3 février 2008 7 03 /02 /février /2008 18:02


Il y a quelque temps, je suis allée dîner dans un restaurant libanais et le dessert était absolument délicieux.... Du coup, je me suis mise à la recherche sur le web de la recette. Car, bien évidemment, j'aimerais pouvoir la refaire. 

Ca a été vite fait de trouver la recette car je suis "tombée" sur le site de
Sahten qui est très bien fait et qui propose plein de recettes de ce pays. Voici donc ce fameux dessert qui se fait en plusieurs étapes.


             Pour la crème à la fleur d'oranger (Achta) : 
             - 1 verre de lait en poudre
             - 1,5 verre d'eau
             - 1,5 cuillères à soupe de farine
             - 1,5 cuillères à soupe de sucre en poudre
             - 1/2 sachet de sucre vanillé
             - quelques gouttes d'eau de fleur d'oranger

Mélanger tous les ingrédients et mettre à cuire sur feu doux. Quand la crème est s'est épaissie, c'est prêt.



             Pour les petites crèpes (Atayef) : 
             - 1 verre de farine
             - 1/4 de verre de lait en poudre
             - 1 grand verre d'eau
             - 1/2 sachet de levure chimique
             - quelques gouttes d'eau de fleur d'oranger


Mélanger dans un saladier tous les ingrédients et procéder de la même manière que pour des crèpes traditionnelles pour la cuisson. Mais ne les cuisez que d'un côté et formez des petits ronds de pâte, comme pour des blinis.


         
             Pour le sirop de sucre (Ater) : 
             - 1 verre d'eau     
             - 1,5 verres de sucre en poudre
             - une cuillère à café de citron pressé
             - 1 cuillère à soupe d'eau de fleur d'oranger

Mélanger tous les ingrédients dans une casserole et mettre à bouillir sur feu fort pendant 10 à 15 minutes. Le sirop est prêt lorsque le liquide se concentre.

Vous aurez avec cette recette la quantité d'Ater pour un pot à confiture. Ce sirop se conserve plusieurs mois au réfrigérateur. Il s'utilise pour de nombreuses pâtisseries orientales. Je m'en sers aussi actuellement pour parfumer mon fromage blanc.

            
Maintenant, il reste à former notre dessert. Mettre au centre de chaque crèpe un peu de crème. Former un cornet avec la crèpe et pincer les bord pour que cela adhère. Comme les crèpes ne sont cuites que d'un côté, cela tient sans problème. Vous pouvez décorer depistaches non salées concassées. Et surtout arroser la partie ouverte du cornet avec l'Ater. Le résultat est très bon... et très joli !

atayefachta.jpg


Bon appétit ! 

 

Repost 0
6 novembre 2007 2 06 /11 /novembre /2007 19:51



Le far... toute mon enfance. Ma mère en faisait, ma grand-mère en faisait et maintenant, évidemment, j'en fais. Et j'adore ça ! Mais alors vraiment, vraiment. En hiver, cela me remplace parfois un repas. C'est la recette de ma mère que je vous indique là. Et c'est évident que pour moi, c'est le meilleur du monde !


            Voici les ingrédient pour un plat à gratin de bonne taille :
            175 g de farine
            120 g de sucre
            4 oeufs
            1/2 l  de lait entier bouilli
            Pruneaux (ou raisins ou 2 pommes coupés en dés)




Mélanger le sucre et les oeufs. 

Ajouter la farine

Ajouter le lait en plusieurs fois et en mélangeant entre chaque versement.

Ajouter les pruneaux à la préparation.

Enfourner 50 minutes à 180°.




DSC00680.jpg
Bon, comme vous le constatez, j'ai légèrement oublié 
de beurrer et fariner le moule.
C'était bon quand même...



Repost 0
29 octobre 2007 1 29 /10 /octobre /2007 18:13


J'ai trouvé cette recette dans un magasine chez mon médecin. Comme j'avais le temps (comprenez : comme il était en retard), j'ai pris le temps de la noter mais par contre j'ai oublié de quel magasine il venait.

Ce qui m'a plu c'est le mélange des speculoos avec les pommes. Et l'idée d'un gâteau fondant. Le résultat m'a plu mais pas non plus outre-mesure.

Je l'ai servi avec une sauce au caramel au beurre salé. 

fondantpommespeculoos.jpg

 

  • Pour 4 gourmands :
  • 2 pommes
  • 75 g de speculoos réduits en poudre
  • 20 g de beurre 1/2 sel
  • 2 oeufs
  • 1,5 cuillères à soupe de farine
  • 1 cuillère à café de Maïzena
  • 1 grosse cuillère à soupe de crème fraîche

 

Préchauffer le four à 180°.

Faire compoter les pommes avec le beurre.

Battre les oeufs avec la crème. Ajouter la farine et la maïzena. Battre à nouveau. Et insérer la poudre de speculoos. Mélanger jusqu'à ce que la pâte soit lisse. 

Ajouter les pommes à la préparation. Mettre dans un moule à cake tapissé de papier sulfurisé. 

Cuire 20 à 25 minutes.

fondantpommespeculoos2.jpg

Verdict : c'est bon, c'est fonfant mais je suis un peu déçue du résultat.

Repost 0
14 octobre 2007 7 14 /10 /octobre /2007 15:04

Aujourd'hui, c'est dimanche... jour de cuisine pour moi ! J'ai une irrésistible envie de crumble aux pommes... Je ne cherche pas vraiment à résister parce que de toute façon je craque toujours à un moment ou à un autre. Et en plus, il s'agit là d'une recette simplissime et excellentissime.

J'ai donc réalisé un mini crumble aux pommes pour 2 personnes. 

crumble.jpg

 



       

          Voici les ingrédients : 
          75 g de sucre
          75 g de beurre
          75 g de farine
          2 pommes


Laver et éplucher les pommes. Les couper en petits morceaux et les installer au fond d'un plat à gratin.

Mélanger à la main le sucre, le beure et la farine jusqu'à obtenir une pâte grumeleuse.

Disposer la pâte sur les pommes.

Enfourner 35 minutes à 180°.

crumble2.jpg



Bonne fin de week-end !

Repost 0
29 avril 2007 7 29 /04 /avril /2007 20:07

Incroyable ! Une recette sans chocolat ! A part lui, à qui je voue une vénération sans borne, j'ai une véritable passion pour les fraises. J'ai en plus la chance de vivre dans région productrice de ce fruit merveilleux ! Ma version préférée étant des fraises natures... Pas de quoi en faire une recette !!! Mais là, à force de voir fleurir sur les blogs de jolies et bonnes recettes à base de fraises, j'ai eu envie d'une gourmandise aux fraises !

Alors, c'est vraiment pas compliqué... Il suffit de faire une crème pâtissière, d'insérer des fraises dans cette crème... et de rajouter un chouilla de chocolat en copeaux pour faire croire que, quand même on n'a pas créé ce blog pour des des recettes pas au chocolat...

  • Pour 2 belles verrines :
  • 40 cl de lait.
  • 1/3 de gousse de vanille (de Tahiti... merci Céline-qui-se-reconnaîtra !!!)
  • 3 jaunes d'oeuf
  • 45 g de sucre (pas trop sucré...)
  • 40 g de farine
  • 250 g de fraises gariguette (de Plougastel, bien sûr)

Mettre le lait à bouillir avec la vanille. Battre les oeufs avec le sucre jsuqu'à ce que le mélange forme un ruban. Ajouter la farine.

Verser le lait bouillant sur ce mélange et bien remuer. Remettre la préparation sur le feu.

Faire cuire tout en continuant à mélanger doucement. Retirer du feu au moment de l'ébullition. Corriger la consistance en rajoutant un peu de farine (si ce n'est pas assez compact à votre goût).

Mettre la crèmedans des verres. Lorsque cela a refroidi, ajouter des fraises coupées en morceaux. Et décorer avec des fraises... et des copeaux de chocolat !

 

 

 

 

Hummmmmmmmmmmm...

Repost 0

Présentation

  • : Miam du Chocolat
  • Miam du Chocolat
  • : Bonjour ! Et bienvenue sur mon blog entièrement consacré au chocolat. Vous y trouverez des recettes, des photos et des petits "trucs"... Merci de vos visites.
  • Contact

Pour me contacter...

Rechercher

Référencement

blog-appetit-teaser.gif





blog-appetit-actu.gif





Recettes de cuisine


Blogs à Croquer















Logo selection Plurielles