Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 22:33



Ca fait une éternité que je n'ai rien publié. J'oublie de prendre des photos de ce que je fais, je cuisine un peu moins qu'avant... bref, je ne suis plus très bonne dans ma pourtant belle cuisine.



Aujourd'hui je vous présente un gâteau d'un genre particulier car il ne se mange pas. Il s'agit d'un gâteau pour souhaiter la bienvenue dans ce monde à un nouveau-né. En fait, il s'agit d'une tradition américaine que m'a fait connaître ma cousine il y a quelques mois. Lorsqu'elle a accouché, une personne lui avait offert un magnifique gâteau de couches. J'ai recherché sur internet l'origine de ce "gâteau".


Aux Etats-Unis, lorsqu'une femme attend un enfant, ses amies lui organisent un "Baby Shower". C'est une fête en l'honneur du bébé à naître et de la maman. La tradition est d'offrir à la future maman un Diaper Cake, c'est-à-dire un gâteau de couches... On insère dedans des petits cadeaux pour le bébé, pour la maman.





Pour procéder, voici quelques indications. Je vous donne ce que j'y ai mis. Les "ingrédients" :
- 70 couches
- Des élastiques (plein)
- 1 bavoir
- 2 bodies
- 2 cuillères
- 1 paire de ciseaux pour les ongles
- 1 biberon
- 1 suce
- 1 attache sucette
- 3 paires de chaussettes
- 1 paire de chaussures
- 1 doudou
- 1 mini bouteille de whisky (pour le papa)
- 1 bouteille de soin pour le corps (pour la maman)
- Du ruban



Etape 1 : Rouler les couches








Etape 2 : Former 3 cercles de couches de 3 diamètres différents. Faire tenir les couches avec des élastiques plus grands.



Faire tenir les 3 cercles de couches avec une aiguille à tricoter.



Etape 3 : Insérer vos petits cadeaux



Etape 4 : Faire tenir le tout avec des rubans qui cacheront les élastiques

 




C'est fini !

Un cadeau original, qui a beaucoup plu à la maman. C'est super sympa à faire et ça fait de l'effet !

Pour terminer, un petit mot de félicitations aux heureux parents et à l'heureux grand frère. Et bienvenue dans ce monde Lucie !



29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 13:04


Aujourd'hui, un article qui n'est pas "culinaire"... quoique ! Je vais vous parler d'un événement du côté de Brest qui va avoir lieu dans quelques semaines.



Miss
Maya nous propose comme l'année dernière une rencontre entre blogueuses bretonnes, passionnées par la cuisine. L'année dernière, cette rencontre avait été une vraie belle réussite, alors je relaye l'info pour cette année...



Ce Big Breizh Day aura lieu le dimanche 14 juin. Et comme il fera un temps splendide, ce sera un pique-nique.



pique_nique

 



Alors, n'hésitez pas, ne faites pas vos timides... si vous voulez nous rejoindre, venez !



Au départ, le pique-nique devait avoir le le 13 mais le dimanche c'est plus facile pour tout le monde alors dimanche 14 juin, vous faîtes quoi ?




10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 17:10



Un dîner de filles pour décompresser d'une bonne semaine de travail... une envie de régresser, de retomber en enfance. Bon concrètement, il fallait que ce soit délicieusement chocolaté, et tout doux. Je me suis donc dit que chocolat caramel, ce serait sans aucun doute très bon. Et chocolat carambar, encore meilleur.


Je n'ai pas pris le temps de faire ma pâte "maison" car je n'avais qu'une heure pour cuisiner plat et dessert. J'ai donc utilisé de la pâte sablée du commerce. J'ai commencé par la cuire "à blanc" dans des moules à tartelettes, une quinzaine de minutes à 180°.





Voici les proportions pour 4 tartelettes.


Ensuite, il faut passer aux 2 épaisseurs.

Phase 1 : le chocolat
Faire fondre 100g de chocolat avec 20 g de beurre. Dès que le tout est fondu, l'étaler sur les fonds de pâte refroidis.


Phase 2 : le carambar onctueux
Faire fondre 8 carambars avec 15cl de crème.

A part faire fondre 30 g de cassonnade avec 20 g de beurre.
Lorsque les carambars sont fondus, ajouter la casonnade. Et attendre que le mélange épaississe un peu.
Verser la sauce carambar sur le chocolat et laisser refroidir.





Verdict : c'est terriblement bon, c'est tout onctueux... j'ai adoré. C'est peu calorique bien évidemment mais ça en vaut la peine.


26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 19:44


Vous vous souvenez de ma cuisine en travaux ?



Petite piqûre de rappel :
1 -
J'ai acheté un appartement mais la cuisine elle est mégamoche
2 - Je pars à la recherche de la cuisine de mes rêves. Quand même j'ai des surprises
3 - Maintenant que j'ai choisi un modèle, encore faut-il trouver du carrelage
4 - Et puis bon, ben c'est galère quand les travaux commencent
5 - Ayé là ça prend forme



Mais là ça fait plus que prendre forme. Le suspens mes enfants aura duré jusqu'au bout !

Ma cuisine, elle est équipée ET rangée ! Elle est FINIE...












Ca en jette hein ?



Et maintenant il me reste à pendre la crémaillère. Ouaiaiaiaaiaiaiaiaiaiais, trop hâte ! Parce que bon, je sais vous vous dites : ça traîne depuis des mois... Ben vous avez raison. 


Vous êtes prévenus, on va faire la fête (et on va faire à manger aussi. Amis blogueurs, vos idées sont les bienvenues pour cette soirée future...).





Promis, juré, je reviens très vite avec une recette... ;-)


29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 19:35



L'année, dernière, je suis partie en vacances près de Bordeaux. C'est une région que j'avais connue petite mais dans laquelle je n'étais pas retournée depuis des années... Bref, ces vacances ont été un temps de découverte des paysages, des plages, de la magnifique ville de Bordeaux et évidemment de la gastronomie et du vin...

Et question gastronomie, les bordelais ils s'y connaissent... On a goûté des tas de choses formidables. Mais moi, en arrivant à Bordeaux, je n'avais qu'une idée en tête : manger des cannelés. Et quand on veut manger des cannelés à Bordeaux, on va chez
Baillardran.

J'avais goûté des cannelés il y a quelques mois avec
MissVal et j'avais trouvé cela excellent. Chez Baillardran, j'ai trouvé ça à tomber. A se damner. Un truc de malade, j'te raconte même pas. Ah oui, et j'ai goûté aussi les macarons de chez Baillardran qui sont terribles aussi. Fallait que j'en parle, impossible de faire autrement.



Du coup, je me suis dit qu'il fallait absolument que je maîtrise l'art des cannelés. Que je sache en faire moi toute seule avec mes petites mains agiles.

Alors j'ai cherché une recette qui soit terriiiiible. Et j'ai trouvé celle-ci qui vraiment me satisfait. C'est
Christophe Felder qui en est à l'origine.



Allez, je vous mets la recette pour vos p'tits goûter gourmands. Attention, la recette est à préparer la veille... On prépare la pâte la veille, on laisse reposer 12h au frigo et on cuit le jour J.







Pour une douzaine de cannelés:
25 cl de lait
1/2 gousse de vanille
25 g de beurre mou
125 g de sucre
1 petit oeuf + 1 jaune
3 cl de rhum brun
75 g de farine






Sortir le beurre du frigo assez longtemps à l'avance pour qu'il soit mou et qu'on puisse le travailler à la main.

Porter le lait à ébullition. Fendre la gousse de vanille et racler l'intérieur. Ajouter le tout au lait bouillant, retirer du feu et laisser infuser 5 minutes.

Dans un saladier, mélanger progressivement et sans fouetter : le beurre, le sucre, l'oeuf, le jaune, le rhum, la farine.

Ajouter ensuite le lait chaud et remuer délicatement avec un fouet.

Laisser reposer 12h au frigo.




Le lendemain, vous faites préchauffer votre four à 210° et vous préparez vos moules. Pour les moules qui ne sont pas en silicone, vous les beurrez généreusement. Et pour les silicones, un peu de beurre mais pas trop.

Verser la pâte dans les moules. Faire cuire 35 à 40 minutes, jusqu'à ce que les cannelés soient gonflés et bien dorés.

Démouler chaud.






Bon appétit et bonne semaine !


13 mars 2009 5 13 /03 /mars /2009 14:41


Dessert régressif pour soirée de filles... J'ai voulu faire un dessert sympa en 3 parties. Une ganache Triskell au chocolat, une tuile au carambar et de la mousse carambar. Hé ben les z'enfants je vous donnerai pas la recette de la ganache qui n'était vraiment pas terrible. Je ne vous rendrai pas service. Déception, déception...







Mais, car il y a un mais... il y a cette tuile au carambar simplissime. J't'explique :
Tu prends autant de carambars que tu veux de tuiles (2 tuiles = 2 carambars).
Tu plies tes carambars, style je suis furax, je me venge sur les carambars.
Tu les poses sur une feuille de papier cuisson en laissant un peu d'espace entre chaque.
Tu mets des éclats de noisettes ou du pralin quand tu es addict au pralin comme moi.
Tu les mets au four juste pour quelques minutes, le temps que ça fonde
Tu les sors du four et tu les laisses refoidir.
Tu les manges...






Et il y a cette mousse terrible au carambar que j'ai faite pour tester mon nouveau meilleur ami : le siphon.
Ca aussi c'est mégasimple.
On fait fondre 5 carambars à la casserole. On les mélange à un chouilla de crème (5cl).
On rajoute le reste de la crème (environ 15 cl de plus).
On met au frigo dans le siphon. On n'oublie pas de mettre une cartouche de gaz.
Et on laisse reposer jusqu'au moment de servir.
Et quand on veut servir, pshit, dans le verre.
C'était trop trop bon... Je vous laisse la photo.





Voili, voilou, je vous laisse avec ces quelques recettes toutes simples et toutes bonnes....



28 février 2009 6 28 /02 /février /2009 10:49


Un des premiers entremets que j'ai réalisés lorsque j'ai ouvert ce blog, c'était le Olena de Christophe Felder. J'en avais un excellent souvenir et j'avais envie de le refaire. J'en ai eu l'occasion cette semaine car je suis allée rendre visite à deux collègues de travail que je n'avais pas vu depuis longtemps. Et ce sont deux gourmandes... alors voilà, l'occasion était trop belle. 

 Je me suis rendu compte en re parcourant mon blog qu'à l'époque, il n'avait attiré aucun commentaire. Je n'avais pas beaucoup de visites à l'époque... Cela m'a également permis de constater que j'ai fait pas mal de progrès dans la réalisation de ces gâteaux  "à étages" ! Heureusement, vous me direz. Revoici donc la recette...

Petite précision : faute de temps, je n'ai pas décoré le gateau, mais honnêtement le goût était là et c'est le principal...





Voici les ingrédients pour un entremets de 6 à 8 personnes. Les différentes couches sont à réaliser dans cet ordre :


        Pour le brownie

  • 170g de beurre
  • 90g de chocolat à 70% de cacao
  • 3 oeufs (séparer à l'avance les blancs et les jaunes)
  • 115g de sucre semoule
  • 115g de cassonade
  • 40g de farine
  • 10g de cacao amer en poudre
  • 75g de cerneaux de noix

 

Précauffer le four à 180°. On commence par préparer le brownie.

Faire fondre le beurre et le chocolat. Mélanger les jaunes d'oeuf avec le sucre et la cassonade. Ajouter le chocolat fondu, la farine et le cacao tamisés et les cerneaux de noix hâchés.


Faire mousser les blancs d'oeufs et les ajouter à la préparation précédente.

Verser la pâte dans un moule chemisé de papier sulfurisé. Faire cuire au four 25 à 30 minutes.

 



         Pour le praliné feuilleté

  • 120g de pralinoise
  • 50g de chocolat au lait
  • 50g de crèpes dentelles écrasées

 
Faire fondre la pralinoise avec le chocolat au lait.

Ecraser les gavottes et mélanger le tout. Réserver.



         Pour la compote d'oranges

  • 25cl d'eau
  • 125g de sucre semoule
  • 1 orange non traitée

 

Faire bouillir l'eau et le sucre. Couper l'orange en rondelles.

Verser le sirop bouillant et laisser refroidir. Egoutter les oranges et les hâcher avec un grand couteau en petits dés.
Les égouter égoutter sur un linge propre.


         Pour la mousse chocolat-orange

  • 6cl de jus d'orange
  • 40g de sucre
  • 2 oranges
  • 100g de chocolat à 70% de cacao
  • 170g de chocolat au lait
  • 40cl de crème liquide
  • 1 jaune d'oeuf
  • 85g de beurre
  • 1 cuillère à soupe de Grand Marnier

 

Faire un sirop en mélangeant le jus d'oranges, le sucre et les zestes des oranges. Bon alors là soyons concret. Un sirop ça veut dire que vous mettez le tout dans une casserole et vous faites bouillir. Quand ça bout, vous arrêtez.

Hâcher le chocolat noir et le chocolat au lait et les faire fondre au bain-marie. Incorporer 20cl de crème fraîche et mélanger hors du feu afin d'obtenir une ganache. Réserver.

Verser 20 cl de crème fraîche dans un récipient bien froid. Battre régulièrement la crème, doucement dans un premier temps puis plus rapidement. Arrêter de battre qaund la crème quand elle tient  entre les branches du fouet et qu'elle a doublé de volume.


Verser le sirop froid sur la ganache. Incorporer successivement le jaune d'oeuf, le beurre en pommade, la crème fouettée et le Grand Marnier. Mélanger délicatement.






            Et on passe au montage :


Etaler le praliné feuilleté sur le brownie et bien lisser.

Etaler la compote d'oranges sur 2mm d'épaisseur puis la mousse chocolat-oranges. 

Mettre au congélateur pendant une heure au moins.








Ne vous laissez pas impressionner par le nombre de couches. En 1h30, ce gâteau est terminé. Il suffit de continuer à préparer les couches pendant la cuisson du brownie. Normalement, pendant la cuisson, vous avez le temps de faire le praliné, la compote (ces deux-là, c'est sur, voux avez le temps) et de commencer la mousse (si vous êtes rapide).

8 février 2009 7 08 /02 /février /2009 20:14



Après un bon repas en famille, il faut un dessert pas trop lourd (surtout quand on n'a pas vraiment visé la légèreté avant : foie gras et toasts, pintade aux pommes et aux marrons, fromages...).

J'avais déjà réalisé il y a longtemps le "Fraîcheur Chocolat" de Pierre Hermé et j'en avais gardé un excellent souvenir. J'ai donc choisi ce gâteau mais j'ai décidé de ne pas faire de glaçage car il me semblait suffisamment sympathique sans. Re-voici donc la recette, et surtout les photos.

Pour celles et ceux qui n'aiment pas passer trop de temps en cuisine cet entremet est plutôt facile et rapide à réaliser, car je l'ai fait en 40 minutes environ. Il n'est pas très technique, délicieux et il en jette !








Le biscuit :

 

  • 115 g de beurre
  • 70 g de chocolat noir à 70% de cacao
  • 2 oeufs
  • 100 g de sucre semoule
  • 60g de farine
  • 100 g de noix de pécan (sans noix pour moi...)

Hâcher grossièrement les noix de pécan. Hâcher également le chocolat et le faire fondre doucement au bain-marie. Faire fondre le beurre dans un autre récipient.


Préchauffer le four à 170°. Dans un saladier, fouetter les oeufs avec le sucre, puis ajouter le chocolat fondu. Ajouter ensuite le beurre. Mélanger à nouveau. Ajouter la farine et les noix.


Verser cette pâte dans un moule de 20 cm de diamètre (j'ai utilisé un moule à cake) dont beurré. Faire cuire 8 minutes au four. Sortir le moule du four, laisser refroidir le biscuit, puis le démouler. Le fond est un gâteau très fondant. Il doit être "juste cuit", c'est-à-dire former une croûte très légère.


 

 

La crème au chocolat :

  • 16 cl de lait
  • 16 cl de crème liquide
  • 2 jaunes d'oeuf
  • 50 g de sucre
  • 125 g de chocolat noir
  • 1 feuille de gélatine

Hâcher le chocolat et le faire fondre au bain-marie. Faire bouillir le lait et la crème. Mettre la gélatine à tremper dans de l'eau bien froide.

Fouetter les 2 jaunes et le sucre. Verser dessus le lait et la crème bouillants.

Remuer et faire cuire comme une crème anglaise.
Verser ensuite ce mélange sur le chocolat fondu.

Essorer la gélatine (à l'aide de papier absorbant) et l'ajouter à la préparation précédente. Bien remuer. Beurrer un cercle à pâtisserie. Le poser sur une plaque. Y déposer un cercle de biscuit. Couler la crème presque froide sur le biscuit jusqu'au bord du moule et laisser reposer 4 heures au congélateur.





        ASTUCES

 

  • La cuisson "comme une crème anglaise" implique que la préparation nappe bien la cuillère en bois. Si on passe le doigt sur la cuillère, on doit voir la trace bien nette.
  • Pour les feuilles de gélatine, j'ai mis TRES longtemps à comprendre comment bien les utiliser. Voici mon truc : je les mets à tremper au moins 5 minutes dans un grand récipient d'eau très froide (je rajoute éventuellement des glaçons). Ensuite, je les essore avec de l'essuie-tout et je les fais fondre si la préparation le nécessite. Dans celle-ci, la température élevée de la préparation permet d'y mettre directement la gélatine.


 

J'ai décoré le gâteau avec du pralin. La famille a adoré...


4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 14:57






Hé bien voilà, je crois que le message est passé. Je vous souhaite à tous une très bonne année 2009, que vos voeux se réalisent, que vos résolutions si vous en faites tiennent plus de 2 jours, que l'amour, le respect et la paix se propagent dans ce monde qui en a bien besoin.


J'ai été beaucoup absente en cette fin d'année 2008, mais je pense publier régulièrement en 2009. Je n'appelle pas ça une résolution mais c'est un souhait en tout cas.


Je vous mets en ligne le dessert que j'ai réalisé à l'occasion du réveillon de la St Sylvestre. Il s'agit d'une recette trouvée sur la revue Cuisine et Vins de France. La verrine est composée de biscuits diamants au chocolat, de crème au chocolat noir et de sauce au chocolat. Je l'ai simplifiée en éliminant une crème au chocolat au lait.
Les proportions sont pour 6 verrines.



Pour les diamants au chocolat :
20 g de chocolat noir (ou des pépites)
80 g de farine
75 g de beurre ferme mais pas dur
5 g de cacao
10 g de maïzena
35 g de sucre glace
2 jaunes d'oeuf
60 g de cassonade

Concasser le chocolat pour en faire des pépites.
Dans un saladier, pétrir le sucre glace et le beurre. Ajouter les pépites de chocolat et pétrir de nouveau.

Tamiser la farine, la maïzena et le cacao au dessus du saladier. Ajouter un jaune d'oeuf er travailler pour que la pâte soir homogène. Couvrir de film étirable et réfrigérer 30 minutes.

Préchauffer le four à 180°. Sortir la pâte du réfrigérateur et façonner un boudin de 3 cm de diamètre. Le badigeonner avec le jaune d'oeuf puis le rouler dans la cassonade. Le couper en rondelles d'1 cm. Les déposer sur la plaque du four tapissée de papier cuisson et enfourner 13 cm



Pour le crémeux au chocolat noir :
70 g de chocolat noir
10 cl de lait
2 cuillères à soupe de crème liquide
2 jaunes d'oeuf
1 cuillère à soupe rase de sucre en poudre

Concasser le chocolat dans un saladier. Dans une jatte, fouetter les jaunes d'oeuf avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.

Faire chauffer le lait et la crème dans une casserole. Verser ce mélange chaud en filet sur les oeufs sucrés, tout en fouettant.

Reverser ce mélange dans la casserole et faire cuire sans bouillir, en remuant avec une spatule en bois, jusqu'à ce que la crème la nappe.

Verser en plusieurs fois sur le chocolat, et remuer entre chaque versement pour que le mélange soit bien homogène. Laisser refroidir.



Montage :
Dans un verre à martini, déposer 2 ou 3 biscuits concassés.Recouvrir d'une couche de crémeux au chocolat noir. Lisser à la spatule et réserver au frais.



Au dernier moment, la finition :
Sauce au chocolat noir :
70 g de sucre en poudre
25 g de caco en poudre
3 cuillères à soupe de crème épaisse


Dans une casserole, faire bouillir 4 cuillères à soupe d'eau avec le sucre et le cacao.

Dans une autre casserole, faire bouillir la crème.

Verser la crème dans la première casserole et porter l'ensemble à ébullition en remuant..

Eteindre le feu et laisser reposer quelques minutes.

Verser la sauce encore chaude en fine couche dans les verres et servir aussitôt.









Bon dimanche à tous !







30 novembre 2008 7 30 /11 /novembre /2008 12:36

 

Décidément, l'année 2008 réserve bien des surprises. Des bonnes, bien sûr, et des moins bonnes. De nouveau, je dois mettre mon blog entre parenthèse pour quelques jours/semaines, je ne sais pas encore combien de temps.

Le vendredi 21 novembre, en rentrant du travail, j'ai eu un important accident de voiture. Aucune fracture, aucune lésion interne, mais de nombreuses contusions, douleurs, plaies. Ma voiture est morte mais ça c'est encore une autre histoire. Je suis en arrêt de travail depuis et pour quelques jours encore. Pour l'instant, je ne peux pas rester debout assez longtemps pour cuisiner des p'tites choses sympas, mon dos et mon bassin n'aiment pas. Donc pour l'instant, rien de passionnant à publier.

J'ai hâte de vous retrouver dans quelques jours, ou semaines.

@ bientôt !

Présentation

  • : Miam du Chocolat
  • Miam du Chocolat
  • : Bonjour ! Et bienvenue sur mon blog entièrement consacré au chocolat. Vous y trouverez des recettes, des photos et des petits "trucs"... Merci de vos visites.
  • Contact

Pour me contacter...

Rechercher

Référencement

blog-appetit-teaser.gif





blog-appetit-actu.gif





Recettes de cuisine


Blogs à Croquer















Logo selection Plurielles